Good bye "the duck" Duckworth

Publié le par Jean-Marie Tartane

 

 


Le grand pivot NBA des années Jordan's, Kevin "the Duck" Duckworth (photo Salem News), vient de nous quitter à l'age de 44 ans.
Encore une fois c'est un homme jeune qui il y a peu de temps encore, nous faisait réver, qui nous abandonne.
Peu de temps après Dennis Johnson  ( cliquez SVP pour l'article de LGDBK sur la mort de Dennis Johnson).
cliquez sur ce lien pour en connaitre sur la vie et disparition de Duckworth qui est due à une crise cardiaque
 http://en.wikipedia.org/wiki/Kevin_Duckworth
Kevin Duckworth faisait partie de ces grands joueurs de basket , positionnés au poste de pivot et qui faisait un boulot énorme sans avoir car recherchée la popularité, des médias notemment.
Kevin était toujours dans les bons coups lorsqu'il y avait des matchs très durs à disputer;
A l'époque de Michael Jordan qui vampirisa son époque, son équipe et ses adversaires, durant 10 ans, tellement son talent était immense, Duckworth disposait néanmoins lui-aussi de qualités extraordinaires de puissance et vitesse. A cette époque, il y avait peu de place pour les joueurs discrets, c'est à dire défenseurs et rebondeurs,plus ou moins naturellement, comme Kevin Duckworth. Néanmoins, il pouvait rivaliser avec des monuments de la raquette, les docteurs es-rebond comme Patrick Ewing, le pivot des Knicks.
Il était pas du genre tapageur ou coups derrière le dos comme Bill Laimbeer de Detroit Pistons, son homologue à cette époque.
voir le roman "soignes ta défense"
http://srv03.admin.over-blog.com/index.php?id=1058380734&module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=281222265663



Kevin Duckworth (photo Portland;com) faisait partie de ceux-là.
Il commença avec les Portland Trailblazers, une franchise pour qui le gout du titre NBA n'est pas inconnu puisqu'elle gagna brillamment la bague en 1977, sous la direction de Jack Rramsey, et surtout avec comme fleuron le grand Bill Walton.
Il fera reprendre du galon à la franchise de l'Oregon, à cette époque canibalisée par la bande des quatre; Chicago Bulls (Dennis Rodmann), Los Angeles Lakers (Abdul Jabbar), Phoenix Suns (Kevin Johson) et New York Knicks (Pat Ewing).
 Duckworth était présent lors des All Star Game de l'époque du Show Time avec Magic Johnson et Michael Jordan mais aussi Larry Bird et les autres.
Il était né en 1964, une bonne année pour le basketball, puisque le même cru, bon cruc, avec Pat Ewing, Chris Mullins,etc...
Cliquez sur ce lien pour découvrir sa fiche sur Basketball reference SVP
http://www.basketball-reference.com/players/d/duckwke01.html
Il sortit d'une fac inconnueEastern Illinois, d'autant plus que seul un joueur en sortit à part lui.
Grace à sa taille qui approchait les 2.14m soit 7".1',et un poids qui évita pour lui les frictions vilaines et vicieuses près du panier, Duckworth se fera respecter par les mastodontes de la NBA qu'il cotoyait régulièrement et sans broncher.
Encaissant coups dur coups.
Kevin Duckworth était un peu comme Kevin Willis, son homologue des Houston Rockets, qui faisait le ménage sous les paniers, lors de l'arret pour blessure de Ralph Samson et pour laisser un peu souffler Akeem Olajuwon, l'autre Twin Tower.
Il faisait le sale boulot que personne ne voulait faire.
A l'abri des flashes et des caméras.
Mais près du coeur des supporters.
Salut Kevin.
Bonjour là haut à Chamberlain et les autres
JMT
Copyright Legendedubasket  
Tous droits réservés.

Publié dans Adieu les Gars

Commenter cet article