Gus "Honeycomb" Johnson, l'inconnu du basket express

Publié le par Jean-Marie Tartane





                                                                                                                                                    Nate Thurmond, (ci-dessus,son équipier du lycée à Akron, devenu adversaire farouche en NBA


S'il est des joueurs de NBA qui ont passé leur vie durant de champion, sans même avoir les echos de la presse même nationale, et pourtant ont contoyé la crème des meilleurs joueurs NBA des années 60's, comme Chamberlain,Elgyn Baylor et les autres

Elgin Baylor
cliquez SVP pour découvrir Elgin Baylorcet étourdissant joueur que notre collaborateur Leroy Johnson a bien connuet surtout renconté .,
Parmi les grands joueurs sur la route de Gus Johnson, on dit aussi citer Ocar Robertson, Russel et les autres;

c'est bien Gus "Honeycomb" Johnson qui fait  partie de cette catégorie de basketteurs.

Accueilli au Al star game dès le début de sa carrière aux Bullets de Baltimore, il se fera bousculer par les monstres reconnus mondialement, comme Jerry West et autres Nate Thurmond.(ci dessus à droite)  celui qui sera honoré toute sa  vie par sa participation en tant que coéquipier du match où Wilt Chamberlain marquera 100 points à la face du monde.(cliquez SVP sur ce lien pcédent pour en savoir plus)
Sa participation aux All Star Game, n'a jamais été uniquement honorifique. Il marquera par exemple 24 points en 1965 (voir feuille de match ci contre)
Il finira sa carrière aux Indiana Pacers, après son périple aux Baltimore Bullets où il évoluera au sein d'une magnifique équipe de joueurs invenifs comme Archie Clark*, le meneur de jeu mythique des 70's..
Pourtant, dès 1970, lors d'un interview célèbre dans L'Equipe Basket Magazine, de Ben Bentley Goldberg, le public-relation des Chicago Bulls, à l'hotel Ambassador de Paris. Goldberg, avouera en réponse à la question de mon ami et maitre en journalisme, Jean Jacques Maleval, que dans son cinq favori des meilleurs joueurs NBA, il placerai sans hésitation, Gus Jonson, alors aux Baltimore Bullets.
En bonne companie, il plaçait ainsi avec Gus Johnson: Oscar Robertson, Abdul Jabbar, Howard Porter (son ailier des Bulls) récemment assassiné et Jerry West,
Cliquez SVP et découvrez ce White Soul brother de Jerry West qui n'a pas volé sa place au naismith Hall Of Fame
Jerry West est dans son cinq préféré de NBA de l'année 1971;

Photo ci-dessous, de l'Interview de Ben Bentley-Goldberg des Chicago Bulls, par J J Maleval (à gauche) et Thierry Bretagne (à droite) dans L'Equipe Basket Magazine de septembre 1971: "les Chicago Bulls, le taureau  par les cornes"
Il nommera donc, Gus Jonson, l'inconnu du basket-express, dans son cinq préféré.




Sa  vie, son oeuvre
Gus Johnson est né le 3 décembre 1937 à Akron, la capitale du pneu, (Goodyear, ...) dans l'Ohio.
Doté de qualités physiques phénoménale pouvant lui permeyttre d'aller disputer la balle au rebond devant les pivots de presque 7  pieds (2.13m) qui commençaient à abonder en cette NBA des années 63.'s, Gus Johnson se positionnera donc dès le début de sa carrière universitaire, au poste d'aillier fort,.(power forward)
"Gus Johnson a été formé techniquement dans une des plus belles universités de basketball des Etats Unis des années 60's: Idaho university (freshman donc 1ere année) puis surtout Bowling Green.

Nate lui tresse des nates:
Cliquez sur ce lien SVP pour écoutez "Lamont Dozier dans "Going back to my roots"
Original, un de ses plus farouches adversaires durant sa carrière professionnelle sera unde ses coéquipiers du lycée d'Akron, puis élève de l'autre université rivale d'Etat Bowling green State.
C'est le pivot  historique, (voire photto ci dessous) Nate Thurmond qui lui,  laissera à jamais des traces dans l'histoire du basket NBA puisqu'il sera élu au Hall Of fame, lui aussi en bonne companie (Chamberlain, Jabbar, West, etc...).
Thurmond a surtout donc,eu l'opportunité d'être sur la photo quand sa majesté Wilt Chamberlain marqua 100 points en cette fabuleuse soirée de 1961.
Après 11 ans d'une carrière bien remplie Gus Johnsonl raccrochera au début des années 80's.
Il décedera dans l'anonymat médiatique et basketballistique, ce qui est le lus affreux, d'une tumeur au cerveau le 29 avril 1987 à l'age de 48 ans.
.
Adieu Gus Johnson;
Homage t'a été enfin rendu 32 ans après ta mort et ta fabuleuse carrière.
Justice est presque faite.
Goodbye Gus.
Jean-Marie
Copyright Legendedubasket décembre 2008.
Tous droits réservés



La carrière de Gus Johnson en anglais:
Gus Johnson, one of only four players in franchise history to have his jersey retired, was one of 21 finalists named by the North American Screening Committee for election into the Naismith Memorial Basketball Hall of Fame's Class of 2003. Johnson, a native of Akron, Ohio was a devastating force at the power forward position. Johnson's ability to score, pass and rebound made the Baltimore Bullets a perennial title contender from the mid 1960s to the early 1970s. Johnson, who entered the league following one year at University of Idaho in 1963, spent nine of his 11 pro seasons with the Bullets. Nicknamed "Honeycomb" for his sweet play, Johnson was a four-time All-NBA Second Team selection (1965, '66, '70, '71), a two-time All-Defensive First Team selection (1970, '71), and was a member of the 1964 NBA All-Rookie team. With Johnson on the roster, the Bullets reached the playoffs six times
and advanced to the NBA Finals in 1970-71 (4-0 loss to Milwaukee). Statistically, Johnson averaged a double-double (17.1 ppg and 12.7 rpg) in 581 career NBA games. The Washington Bullets retired his jersey number 25 in 1986. On April 29, 1987, Johnson passed away after being diagnosed with an inoperable brain tumor



Gus Johnson en 1ere année à Idaho University.


































Le maillot de Gus Johnson a été retiré depuis bien longtemps


Ci-dessous Johnson devant Jerry West













































Galerie de grands joueurs NBA partenaires ou adveraires de Gus Johnson












                Howard Porter (n°54), lors d'un mythique Bulls-Knicks des 60's                                                                                                                                                          A  l'extreme ggauche Archie Clark,(n°21), son partenaire des Bullets de Baltimore   A droite Wilt Chamberlain dans ses oeuvres lors d'un Lakers-Bulls des 70's


Ci dessous,  De gauche à droite, Elgyn Baylor    Nate Thurmond, pivot des Warriors, Al Attles, le grand coach des Warriors "thurmondiens"
                                                                                           . i
Cazzie Rusell
(Knicks et Warriors)i dessous  à droite 

Publié dans Joueurs de Légende

Commenter cet article