Le manque de géants en Equipe de France de Basketball

Publié le par Jean-Marie Tartane

La France et le manque de géants, en équipe de nationale de basket-ball (courrier)
01/07/04
Le grand problème des années 60 et 70 La France et les grandes tailles:

Un manque chronique:
Longtemps, la France s'est trouvée confrontée à son insuffisance notoire de doubles mètres .Cela l'a énormément défavorisé dans la lutte lors des rencontres internationales, notamment en Championnat d'Europe.
Avant les années 70, la France ne disposait pas de joueurs compétitifs à plus de 2.05m.
Seuls purent lutter au niveau international Jean-Claude Lefebvre (1931.2002) qui avec ses 2.18m joua entre 1956 et 1963, 57 fois en équipe de France et le joueur de Charleville Jean-Paul Beugnot (1931.2002) qui lui fut sélectionné 98 fois entre 1951 et 1961 du haut de ses 2.07m.
Le bilan “grandes tailles” était avouons le très maigre.

Comme exemple, si nous prenons le cas typique du Championnat d’Europe à Essen, en Allemagne en 1970 où nous terminâmes avant dernier, devant les turcs, nous ne disposions que d’1 joueur à 2.00 (l’Antibois Jean-Claude Bonato) et un à 2.02m Alain Durand (ASVEL)qui refusa la sélection.
Les équipes adverses disposaient toutes d’au moins deux jours à 2 m plusieurs entre 2.00 et 2.03 (Bulgarie, Roumanie)et souvent deux ou trois joueurs entre 2.05 et 2.10m (Allemagne, Espagne)avec un joueur à plus de 6 pieds 10 pouces (les fameux 2.10m) (2.13) comme l’URSS,la Yougoslavie, Tchécoslovaquie .
En analysant l’équipe yougoslave, on relève des tailles de 2.11m (Cosic), 2.08 (Jelovac) 2.06m 2.02m, 2.04m 2.00m etc..
Les russes champions étalonnaient leurs tailles comme suit: 2.16m Andreev, 2.07m Zharmuhamedov,
2.05m (Boloshev) 2.02m (Belov) 2.00m( Poilivoda )etc..
Bref, la France ne luttait pas à armes égales dès le coup de sifflet avec une moyenne de taille de 1.92m contre 2.00 pour les russes, yougoslaves ou 1.98 pour les Espagnols. .
A ce sujet vient toujours en mémoire du basketteur, la finale de coupe européenne entre un club français et italien quand la victoire alla à celui qui mesurait 2.18m (le croate Bojko Vrankovic) et marqua à la dernière seconde sous le nez de notre pauvre pivot de 2.05 qui le laissa marquer par manque de centimètres.

Une politique de recherche de grands instituée dès 1968 par Robert Busnel:
Pourtant, la Fédération française ne restait pas les bras ballants devant ce phénomène puisque le président Busnel (1918.1991) lança un campagne de recherche de “grands “à travers la presse et surtout toutes les antennes dont elle pouvaient disposer à savoir les clubs et médecins scolaires.
La généralisation dans le milieu médical des clichés anthropométriques des poignets et cranes permettait de fixer des normes pour valider la future taille adulte du jeune concerné.
Le docteur Jacques Huguet, médecin de la Fédération ancien joueur du PUC s’activa sérieusement avec son équipe pour trouver le ou les oiseau rares qui nous amènerait enfin à passer un second tour de championnat d’Europe des nations ou des clubs.

Des premiers résultats laborieux:
Cet état de fait dura encore 2 ans puisque nous obtinrent notre premier vrai géant joueur de basket en 1972 avec l’Orthésien originaire de Thumeries, Roger Duquesnoy (27 sélections)qui avec ses 2.14m contre la Suisse et 21 points nous permit de commencer à rivaliser contre les grandes nations européennes entre 1972 et 1977.

Auparavant, la France tenta avec Jean-Marie Hamel (né en 1951, décédé ) qui du haut de ses 2.21m n‘était pas compétitif malgré ses entraînements à l’INSEP.
Pendant la décennie 80 nous ne disposions pas de joueurs de plus de 2.08m. il fallu attendre l’arrivée du limougeaud Franck Butter (65 sel) entre 1985 et 1997, et ses 2.14m puis depuis 1996 plus tard Frédéric Wess qui avec 2.17m est après Lefebvre le joueur le plus grand et compétitif que nous n’ayons jamais eu.
Malheureusement depuis la déroute du championnat d’Europe de 2002, il décline toute sélection.
Dommage car avec lui, nous atteignîmes la finale des JO de Sydney et quart de finales du championnat d’Europe en Turquie.
Ce qui nous était jamais arrivé auparavant.

18:53 14/02/04
Jean-Marie
www.jean-marie-tartane@wa
 

Commenter cet article