La grève des joueurs de NBA et la retraite de Jordan

Publié le par Jean-Marie Tartane

 
La première retraite de Jordan et la grêve des joueurs NBA de 1998 (courrier)
01/07/04
Les conséquences économiques et financières de la grève de 6 mois des joueurs de NBA et de l'arrêt du basketteurt Michael Jordan en 1998.

Ce texte est l'intégralité d'un exposé oral et écrit fait en anglais, donc traduit en français, lors de ma deuxième année de maitrise de sciences de gestion (MSG) en 1998 à l'Université d'Evry Val d'Essonne.


Les sept mois de grève des joueurs de la NBA ont eu des implications importantes qui se sont traduites en chomage, chute des investissements publicitaires et de la production d'articles de sport, disparition des emplois induits, comme la vente de commerce de détail, et les emplois de proximité.
Tous ces évenements sont apparus dans un contexte de crise asiatique.

L'activité sportive est un stimulateur de l'économie du sport en général incluant la consommmation équipement sportif, les investissements publicitaires,la presse, télévision et l'économie indirecte liée au basketball.
Nike, la première companie mondiale d'équipements sportifs avec 9 milliards de dollars de ventes, a annoncé que ses bénéfices ont chuté de 30 pour cent au dernier trimestre soient 166 millions d'euros.
Phil Knight le patron a fermé des usines en Asie impliquant le chomage pour 3000 personnes parmi les 18000 personnes salariées dans le monde.

Adidas 6000 employés et Reebok 8000 personnes, respectivement 2e et 3e mondial ont fait de même.

Droits TV
Concernant la télévision qui est le principal média diffusant le spectacle de basketball, Ted Turner propriétaire de CNN a annoncé qu'il bloquait ses décisions d'investissements (CNN détenait les droits sur les matchs NBA de la saison 1998.1999).

Sponsoring:
Les investissements de sponsoring, (panneaux, presse et hors-média)sont évalués à sept milliards de francs.
Par exemple, les droits TV du championnat de France de football représentaient en 1998 presque 1 milliard de francs et ont été attribués à Canal Plus.
Les droits du championnat anglais atteignent 1.5 milliard de francs et ont été attribués pour 1998 à B sky B la chaine de l'australo-américain Ruppert Murdoch, le richissime propriétaire.

Budgets des clubs:
Concernant les budgets des 29 clubs de NBA, qui sont principalement constitués d'investissements en sponsoring, droits TV et de tickets d'entrées, ce fut une véritable catastrophe.
Plusieurs joueurs n'ont pas été payés depuis 7 mois.
Ne pleurez pas, la moyenne des salaires annuels est en 1998 de 2.6 millions de dollars par an plus de 1 200 000 francs par mois..

L'économie indirecte:
L'économie indirecte c'est à dire les emplois induits existants grace à l'activité du basketball NBA, sont les petits commerces de détails, les emplois de proximité autour des stades, ont complètement cessés.

La plupart des journaux de basketball ont stoppé leurs parutions dans le monde entier.

Par exemple en France, les 5 magazines mensuels (axi Basket, Mondial Basket, Cinq Majeur, Basket News et Sport US), licencièrent 200 personnes.

La retraite de Michael Jordan a accentué le phénomène.
L'économie du sport dépend des personnages emblèmatiques que sont les stars du sport, sur lesquels les companies d'équipement sportif (équipementiers) investissent par milliards de dollars en tant que vecteurs de consommation.
Le comportement de consommation est calqué sur l'image projetée par les produits endossés (endorssments) et donc représentés par M J, Sampras, Agassi, Zidane,Tigers Woods etc..
Les tendances des futurs modes et modèles de consommation sportive et autres, des années futures sont en synchro avec les stars d'aujourdh'ui.
Deux semaines après la retraite de Jordan, le journal Télé, Euronews a pour le magazine Fortune apprécié la valeur créée par Jordan à 101 milliards de francs (60 millliards d'euros) durant sa carrière de 15 ans.!
Euronews a estimé que les 5 principaux sponsors de MJ: Nike, Chevrollet, Wheaties (céréales pour déjeuner), les sous-vétements Hanes, et les boissons energétiques Gatorade, ont accru en moyenne,leur valeur boursière de 38 milliards et 700 millions de dollars.(6 450 000 000 euros) .
Quatre années plus tard leur 1er contrat avec Jordan soit en 1990, Nike a multiplié ses ventes par 4.!
Ce personnage charismatique fait vendre des chaussures de basket et survêtement, mais pas seulement...
La valeur boursière des Chicago Bulls, le club avec lequel il fut 6 fois champion NBA est passée de 2 millions à 200 millions de dollars en 15 ans seulement.
Soit une valeur multipliée par 10.
Il est difficile d'estimer l'impact sur l'audimat et donc sur les investissements publicitaires quand MJ ne passe plus à la télé , mais on peut dire que l'impact sur les droits TV représente
1 830 milliards de francs (330 milliards d'euros)

Voila en très bref et condensé ce que l'on peut dire sur les effets sur l'économie financière et réelle d'une grèvede 7 mois et d'un départ de joueur médiatisé dans un sport majeur aux USA.
La prochaine fois, je m'écarterai quelque peu du basketball et vous parlerai du difficile problème de l'introduction en bourse des clubs de football, mais rassurez vous, je ferai à la fin, la transposition sur le basketball.
Salut et à la prochaine
Jean-Marie
Kareem

bibliographie:
Magazine l'Expansion n° 589 semaine du 21 janvier au 3 février.
site internet:
newsletter legendedubasket http://monsite.wanadoo.fr/legendedubasket
de Mars 2004 (n° 3) sur les revenus des stars intitulé: Jordan et les sponsors
Jean- Marie Tartane

Publié dans BasketMarketing

Commenter cet article