Adieu Isaac Hayes 10 08 08

Publié le par Jean-Marie Tartane

Le grand compositeur américain de Soul Music est mort hier à 68 ans des suites d'un arrêt cardiaque.
Je suis personnellement très touché par cette attristante nouvelle.
Hayes était pour beaucoup de jeunes enfants du basket de ma génértion née dans les années 50's, le fondateur de la musique soul , symbole de la blacksploitation, le business des quartiers aussi bien chauds des grandes métropoles noires américaines (Detroit, Los Angeles, Chicago et bien sûr New York), que le musicien d'ambiance des séries américaines se déroulant dans des milieux sophistiqués.
L'oeuvre de sa vie est la fameuse musique du film-culte du début des seventies Shaft;
L'acteur-symbole et central de ce film incroyable dans l'ambiance qu'il crée est un black évidemment au nom approprié de Richard Roundtree. Roundtree (aujourd'hui absorbée par Cadburry-Schweepes)  est le nom d'une marque, producteur de délicieuses barres chocolatées au lait avec des gaufrettes...
Humm humm


Dans la famille, nous avions évidemment l'album Shaft de Hayes et nous aimions l'écouter en boucle sur les platines à l'époque composée de disques vyniles avant les matchs de haut-niveau que nous jouions à cette époque.

La variété des musiques de Shaft, déclinant bien les différentes ambiances et situations de ce film chaud, étaient souhaitées par le réalisateur et réussit brillament par Isaac  Hayes, et en faisait un vrai chef d'oeuvre de la fin des années 60's.
Ce qui était étonnant chez Isaac Hayes était qu'il excellait aussi bien dans la musique lente et soyeuse que rapide . Cela à une époque où l'on ne jurait que par James Brown en matière de musique rapide , la fameuse musique funky.
Adieu Isaac Hayes
Tu peux aller rejoindre Wilson Pickett, James Brown et autres Barry White, tes pairs
Jean-Marie 

Isaac Hayesest avec
d'autres artistes noirs dans la mouvance de la musique sophistiquée, ou je dirai de la big city, produits par Leon Huff et Kenneth Gamble (Philadelphia sound).
Billy Paul, O'Jays, Robert Upchurch, People Choice, Archie Bell and the drells MFSB etc..






Isaac Hayes dans Wikipedia à l'adresse suivante .wikipedia.org/wiki/Isaac_Hayes - 48k
Isaac Hayes (20 août 1942 à Covington, Tennessee, États-Unis – 10 août 2008 à Memphis, Tennessee[1]) était un chanteur et compositeur de soul, ainsi qu'un acteur américain. Sommaire [masquer]1 Biographie 2 Discographie 3 Filmographie 3.1 Compositeur 3.2 Acteur 4 Références Biographie [modifier]Les parents d’Isaac sont morts durant sa tendre enfance, ses grands parents l’ont élevé. Il a commencé à chanter à 5 ans et appris tout seul à jouer du piano de l’orgue et du saxophone. Il a déménagé à Memphis pour pouvoir jouer dans le circuit des clubs de la ville. Il fut membre de différents groupes, notamment Sir Isaac And The Doo-dads, les Teen Tones et Sir Calvin And His Swinging Cats. En 1962, il commença à enregistrer des chansons pour divers labels locaux. En 1964 il signe chez Stax Records. Isaac travaille avec le saxophoniste des Mar-Keys, Floyd Newmann et remplaça de temps en temps Booker T. Jones. Après avoir joué quelques sessions pour Otis Redding, Isaac s’associe avec David Porter et le duo donna le jour à des succès de Sam and Dave tels que Hold On I'm Comin, Soul Man and When Something Is Wrong With My Baby. Ils écrivirent la chanson B-A-B-Y pour Carla Thomas, et les arrangements des I Had A Dream et I Gotta Love Somebody's Baby de Johnnie Taylor. Isaac et David formèrent le groupe Soul Children afin de servir de médium pour leur qualité de songwriting. En 1967, Isaac relance sa carrière avec l’album Presenting Isaac Hayes. Hot Buttered Soul suivit deux années après. The Isaac Hayes Movement et To Be Continued suivirent en 1970, puis Black Moses en 1971. Le film de la blaxploitation Shaft sortit aussi cette année, le titre phare devint un énorme hit à la fois dans les charts Pop et R&B cette année, jusqu’à atteindre la 1re place. Cette chanson fut reprise plus tard par Eddy And The Soul Band en 1985, et atteint la 13e place dans les charts anglais. D’autres BO de film suivirent dans le genre de Tough Guys en 1973 et Truck Turner en 1974. Isaac quitta Stax Records en 1975 après des litiges sur les royalties, et monta son propre label Hot Buttered Soul, et fit faillite l’année suivante. Il signa chez Polydor et Spring. En 1977, le double-album A Man and a Woman, enregistré avec Dionne Warwick, manifesta un redémarrage de sa carrière. En 1979 une collection de duos avec Millie Jackson, nommé Royal Rappin's sortit. Il produit également l’album Here's My Love pour l’artiste Linda Clifford la même année. Isaac sortit une paire d’albums solo, en 1980 avec And Once Again et en 1981 avec Lifetime Thing. La même année, Isaac fait une apparition dans le film de John Carpenter, New York 1997, en tenant le rôle du « Duc de New-York ». Musicalement, Isaac a fait une pause de cinq ans avant de réapparaître sur le devant de la scène avec Ike's Rap, un single qui a fait le Top 10 U.S. R & B, tiré de l’album U Turn. Il remet ça deux après avec Love Attack, avant de remettre de côté la musique pour se concentrer sur sa carrière d’acteur. En 1995, Isaac se convertit à la scientologie. Il sort la même année deux albums Branded et l’instrumental Raw and Refined. Sous le nom officiel de Nene Katey Ocansey I, il sert la famille royale du Ghana. En 1997, il accepte de doubler la voix de Chef, dans la série télévisée d'animation South Park. Il quitte la série en 2005 suite au conflit l'opposant aux producteurs sur la scientologie, après avoir participé à 9 saisons. En 2000, 29 ans après la sortie de Shaft, Isaac retravaille sur une nouvelle version de l’original avec la sortie d’un nouvel épisode de Shaft. Ce film tourne autour du détective, joué par Samuel L. Jackson qui reprend le rôle anciennement tenu par Richard Roundtree. En 2001, il soutient Alicia Keys en tant que musicien et arrangeur sur son premier album Songs in A minor. En 2005, il joue comme invité le rôle d'un jaffa dans la série télévisée Stargate SG-1. Il meurt le 10 août 2008 à l'âge de 65 ans à son domicile à Memphis, au Tennessee suite à des problèmes cardiaques[2]. Discographie [modifier]Presenting Isaac Hayes (Stax/1968) Hot Buttered Soul (Stax/1969) The Isaac Hayes Movement (Stax/1970) To Be Continued (Stax/1970) Shaft (Stax/1971) Black Moses (Stax/1972) Joy (Stax/1973) Live At Sahara Tahoe (Stax/1973) Tough Guys (Stax/1974) Truck Turner (Stax/1974) Chocolate Chip (H.B.S./1975) Disco Connection (H.B.S./1976) Groove a Thon (H.B.S./1976) Juicy Fruit (Disco Freak) (H.B.S./1976) A Man and a Woman (Isaac Hayes & Dionne Warwick) (H.B.S./1977) New Horizon (Polydor/1977) For the Sake of Love (Polydor/1978) Don’t Let Go (Polydor/1979) And Once Again (Polydor/1980) Lifetime Thing (Polydor/1981) U-Turn (Columbia/1986) Love Attack (Columbia/1988) Branded (Pointblank/1995) Raw & Refined (Pointblank/1995) Filmographie [modifier] Compositeur [modifier]1971 : Shaft, les nuits rouges de Harlem (Shaft), de Gordon Parks 1974 : Truck Turner, de Jonathan Kaplan 1974 : Les Durs (Uomini duri), de Duccio Tessari 1976 : Salut Bruce Lee, bonjour le tigre (Exit the Dragon, enter the Tiger), de Tso Nam Lee 1980 : Les Blues Brothers (The Blues Brothers), de John Landis (chanson « Hold on I'm Comin' ») (non crédité) 1986 : Soul Man, de Steve Miner 1992 : Les Blancs ne savent pas sauter (White Men Can't Jump), de Ron Shelton (chanson « I Take What I Want ») 2000 : Shaft (Shaft), de John Singleton (Thème de Shaft) (non crédité) 2003 : Kill Bill (volume 1) (Kill Bill: Vol. 1), de Quentin Tarantino (à partir des films Les Durs et Truck Turner & Cie) 2004 : Kill Bill (volume 2) (Kill Bill: Vol. 2), de Quentin Tarantino (à partir du film Les Durs) Acteur [modifier]1973 : Wattstax, de Mel Stuart : lui-même 1974 : Truck Turner & Cie (Truck Turner), de Jonathan Kaplan : Mac "Truck" Turner 1974 : Les Durs (Uomini duri), de Duccio Tessari : Lee 1981 : New York 1997 (Escape from New York), de John Carpenter : Le Duc de New York 1985 : Agence tous risques (The A-Team) - Saison 4, épisode 6 : C.J. Mack 1985 : Rick Hunter (Hunter) - Saison 2, épisode 22 : Jerome Typhoon Thompson 1987 : Deux flics à Miami (Miami Vice) - Saison 4, épisode 5 : Holiday 1988 : I'm Gonna Git You Sucka, de Keenen Ivory Wayans : Hammer 1991 : Guilty as charged, de Sam Irvin : Aloysius 1993 : CB4, de Tamra Davis : Le propriétaire 1993 : La Revanche de Jesse Lee (Posse), de Mario Van Peebles : Cable 1993 : Sacré Robin des Bois (Robin Hood: Men in Tights), de Mel Brooks : À vos souhaits 1994 : Les Contes de la Crypte (Tales from the Crypt) - Saison 5, épisode 6 : Samuel 1994 : Le Prince de Bel-Air (The Fresh Prince of Bel-Air) - Saison 5, épisode 18 : Ministre 1994 : Milliardaire malgré lui (It Could Happen to You), d'Andrew Bergman : Angel 1996 : Illtown, de Nick Gomez : George 1996 : Flipper, d'Alan Shapiro : Shériff Buck Cowan 1997 : Six ways to sunday, d'Adam Bernstein : Bill 1997 : Uncle Sam, de William Lustig : Jed Crowley 1997-2005 : South Park : Chef (voix anglaise) 1998 : Blues Brothers 2000, de John Landis : The Louisiana Gator Boys 1999 : South Park, le film : Plus long, plus grand et pas coupé (South Park: Bigger Longer & Uncut), de Trey Parker : Chef (voix anglaise) 1999 : Ninth Street, de Tim Rebman : Tippytoe 1999 : Les Dessous de Veronica (Veronica's Closet) - Saison 3, épisode 9 : Lui-même 2000 : Dead Dog, de Christopher Goode : Lui-même 2000 : Piège fatal (Reindeer Games), de John Frankenheimer : Zook 2000 : Shaft, de John Singleton : Mr. P (non crédité) 2001 : Dr. Dolittle 2, de Steve Carr : Possum (voix anglaise) 2001 : Chelsea Walls, d'Ethan Hawke : l'homme dans l'ascenceur (non crédité) 2002 : Fastlane - Saison 1, épisode 1 : Détective Marcus 2004 : Stargate SG-1 - Saison 8, épisodes 16, 17 et 18 : Tolok 2004 : Only the Strong Survive, de Donn Alan Pennebaker : Lui-même 2004 : Dream warrior, de Zachary Weintraub 2005 : Hustle & Flow, de Craig Brewer : Arnel 2006 : Stargate SG-1 - Saison 10, épisode 6 : Tolok 2007 : Return to Sleepaway Camp, de Robert Hiltzik : Charlie Références [modifier]↑ (fr) « Mort d’Isaac Hayes, légende de la soul music », france-info.com, 10 août 2008. ↑ « Une légende de la soul s'éteint » Portail de la musique Portail du cinéma Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Isaac_Hayes » Catégories : Mort récente | Chanteur de soul et de funk | Chanteur américain | Acteur américain | Compositeur américain | Naissance en 1942 | Décès en 2008 | Lauréat du Grammy Award

Publié dans Basket et Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article